• slider2018.jpg
  • slider20182.jpg
  • slider20185courts.jpg
  • slider201811longs.jpg
  • slider201821docus.jpg

 

grille2018

BEAUTIFUL KATE

beautifulkate


Réalisé par Rachel Ward

Australie / 2009 / 97 min / 35 mm / couleur / VOSTF / Drame

Scénario : Rachel Ward d’après un roman de Newton Thornburg
Photo : Andrew Commis
Montage : Veronika jenet
Musique :  Gregory Perkins
Production : Bryan Brown, Leah Churchill-Brown

Interprétation : Ben Mendelsohn, Bryan Brown, Sophie Lowe, Rachel Griffiths, Maeve Dermody


A la demande de Sally, sa sœur dévouée, Ned Kendall, 40 ans, se rend sur le lieu de son enfance, une station d’élevage de l’outback, au chevet de Bruce, son père mourant. Ned a amené sa fiancée qu’il interpose entre les récriminations de son père, patriarche acariâtre, et ses propres remords. Mais il est sans défense contre les douloureux souvenirs qui l’assaillent, notamment de sa sœur jumelle, Kate, et de la mort de cette dernière et de son frère lorsqu’ils étaient adolescents. Des sentiments violents et tabous remontent à la surface. Seule la confrontation entre le père et le fils pourra les libérer d’années de malentendus et de culpabilité.


Rachel Ward

Héroïne de la série « Les oiseaux se cachent pour mourir », Rachel Ward était d’abord une actrice avant de passer derrière la caméra. Son court métrage « The Big House » est présenté au Festival de Sundance en 2001 et récompensé à plusieurs reprises. Elle réalise en 2003 le moyen métrage « Martha’s new coat ». « Beautiful Kate » est son premier long métrage.
© 2017 Cinéma des Antipodes

Please publish modules in offcanvas position.