• slider2018.jpg
  • slider20182.jpg
  • slider20185courts.jpg
  • slider201811longs.jpg
  • slider201821docus.jpg

 

grille2018

THE CHANT OF JIMMIE BLACKSMITH

the chant of jimmie blacksmith

Australie / 1978 / 122 min / DCP / VOSTF / Drame historique

Réalisation : Fred Schepisi


Scénario : Fred Schepisi adapté du roman de Thomas Keneally
Photo : Ian Baker
Montage : Brian Kavanagh
Musique : Bruce Smeaton
Production : Fred Schepisi

Interprétation : Tommy Lewis, Angela Punch McGregor, Jack Thompson, Ray Barrett, Ruth Cracknell, Bryan Brown

En compétition, Festival de Cannes 1978

Australie, début du 20e siècle. Jimmie Blacksmith, un métis aborigène, a grandi dans une mission sous la protection d’un pasteur et de son épouse. Ces derniers espèrent que leur influence auront “civilisé” Jimmie. Arrivé à l’âge adulte Jimmie quitte la mission et cherche du travail. Son obsession : avoir une famille, une maison, et s’intégrer à la société blanche. Après avoir été exploité, volé, insulté par ses employeurs successifs, il finit par trouver une certaine stabilité chez la famille Newby. Il rencontre Gilda, une Blanche, et l’épouse. Elle ne tarde pas à donner naissance à un enfant. Mais voilà, l’enfant n’est pas de lui, et les petites humiliations répétées vont pousser Jimmie à commettre l’irréparable. Ce classique du cinéma australien, inoubliable tant par ses images somptueuses que par son propos dérangeant, n’a pas pris une ride.

 

Fred Schepisi

Né en 1939 à Melbourne, il débute dans la publicité puis réalise et produit des documentaires. Après ses deux premiers films australiens « The Devil's Playground » et « Le Chant de Jimmie Blacksmith », il entame alors une carrière internationale avec une quinzaine de films dont « Plenty », « la Maison Russie », « Six Degrees of Separation », « The Eye of the Storm », « Words and Pictures ».

 


© 2017 Cinéma des Antipodes

Please publish modules in offcanvas position.