• slider2018.jpg
  • slider20182.jpg
  • slider20185courts.jpg
  • slider201811longs.jpg
  • slider201821docus.jpg

 

grille2018

SWEETIE

sweetie

SWEETIE
Australie / 1989 / 97 min / DCP / VOSTF / Comédie Dramatique

Réalisation : Jane Campion


Scénario : Gerard Lee, Jane Campion
Photo : Sally Bongers
Musique : Martin Armiger  
Montage : Veronika Jenet
Production : Billy MacKinnon, John Maynard
Interprétation : Karen Colston, Genevieve Lemon, Tom Lycos, Jon Darling, Dorothy Barry

Festival de Cannes 1989
En présence de Jane Campion
Film d’ouverture

Kay est malheureuse. Tout l'effraie : l'amour, la mort, la solitude, la compagnie et l'existence en général. Quand la voyante qu'elle va consulter lui décrit sommairement l'homme de sa vie, Kay s'empresse d'élire le premier venu, pour calmer son angoisse. Le remède est efficace pendant un an. Puis Kay retourne à son malheur. Et voici que revient dans sa vie sa soeur, Sweetie, son antithèse absolue, obèse, exubérante, avide de vivre, vorace de tous les plaisirs et totalement épuisante pour son entourage. Kay fait face comme elle le peut à cette véritable tempête affective lorsque surgit aussi son père, Gordon, que sa femme vient de mettre à la porte... Un premier film innovant et percutant qui fût la véritable pépite du Festival de Cannes 1989.

 

Jane Campion

Elle est née à Wellington en Nouvelle Zélande. Diplômé de l’AFTRS, elle a reçu en 1986 la Palme d’Or pour son court métrage « Peel ». Après son premier film « Sweetie », elle obtient le Prix Spécial du Jury au Festival de Venise 1990 avec « Un Ange à ma Table ». En 1993, « La Leçon de Piano » obtient la Palme d’Or. Suivront ensuite « Portrait de Femme », « Holy Smoke », « In The Cut » et les deux séries « Top of the Lake ».

 


© 2017 Cinéma des Antipodes

Please publish modules in offcanvas position.