• slider2018.jpg
  • slider20182.jpg
  • slider20185courts.jpg
  • slider201811longs.jpg
  • slider201821docus.jpg

 

grille2018

Jane Portrait LAUGHING TANK DSC08661 Copyright Sally Bongers

 (Photo : Sally Bongers)

A vingt ans tous les rêves sont permis, même ceux qui se réalisent !  Comme celui de recevoir comme invitée d’honneur à Saint-Tropez Jane Campion, cette immense artiste, la plus à même de représenter le cinéma des  Antipodes, elle qui a tourné dans ces deux pays du bout du monde et dont la dernière œuvre, « Top Of the Lake » et « Top of the Lake China Girl » se passe en Nouvelle-Zélande et en Australie.  


Une occasion aussi de la remercier de ce plaisir cinématographique quelle nous donne à travers chacune de ses œuvres en lui remettant le Top of the Tasman Award.


sweetie french re release posterRéalisatrice, productrice et scénariste néo-zélandaise Jane Campion a étudié l’anthropologie puis la peinture, avant de se tourner vers le cinéma. Diplômée de l'AFTRS, elle effectue des débuts fulgurants : remarquée pour ses courts-métrages, couronnée par une Palme d’or pour « Peel » en 1986, elle captive le public et la critique internationale avec « Sweetie » (1989), son premier long métrage, sélectionné en compétition au Festival de Cannes. Après « Un ange à ma table » (1990), couronné d'un Lion d'Argent au Festival de Venise, elle est de retour en compétition à Cannes en 1993 avec « La Leçon de piano » qui remporte la Palme d’or. Quelques mois plus tard elle est nommée pour l’Oscar du meilleur réalisateur et reçoit celui du meilleur scénario. Par la suite, son œuvre, traversée de personnages de femmes aussi intenses qu’entravés dans leur épanouissement, se décline en de multiples variations : « Portrait of a Lady » en 1996 avec Nicole Kidman, « Holy Smoke » en 1999 avec Kate Winslet, « In the Cut » (2003) avec Meg Ryan. Elle a aussi écrit et réalisé deux courts métrages « The Water Diary » (2005) et « The Lady Bug » (2006). Quant à Son dernier film pour le cinéma, « Bright Star » (2009), d'une beauté absolu, c'est une biographie romancée du poète Keats et de sa muse. En 2012 elle écrit avec Gerard Lee la mini-série « Top of the lake » dont elle réalise trois épisodes et qui est un remarquable succès public et critique. Suivra une deuxième série « Top of the Lake China Girl » qui sera présentée au Festival de Cannes 2017. Jane Campion a reçu le Carrosse d'or en 2013 et fût la Présidente du Jury du 67ème Festival de Cannes en 2014.


Avec le soutien de Chris and Francesca Beale Foundation

© 2017 Cinéma des Antipodes

Please publish modules in offcanvas position.