• header2021.jpg
  • slidercloture2021.jpg
  • sliderouverture2021.jpg
 
CANNES ANTIPODES 2021
6-17 juillet
cannes201cinephiles(PDF)
cannes201cinephiles(PDF)

 

Jury Greta Morton

Greta Morton Elangué - Présidente

Greta Morton Elangué est directrice artistique, réalisatrice et chercheuse. Fondatrice du Festival du Cinéma Aborigène Australien à Paris, commissaire des sélections cinématographiques (Ré)Clamer le Cosmos (Musée du Quai Branly Jacques Chirac), Black Australia et Films d'Auteur/Langues Ancestrales (Musée du Quai Branly Jacques Chirac), Greta Morton Elangué travaille depuis 10 ans en tant que lanceuse d'activités culturelles dans la forme des projections, des rencontres-débats et des expositions. Ses événements visent à promouvoir la polyvalence de la puissance des cinémas Noires (et) Autochtones de l'Australie et du monde.  Elle est également réalisatrice, écrivaine publiée dans la presse anglophone (The Guardian, SBS), enseignante aux universités en France et en Angleterre et intervenante dans des festivals de cinéma en France et en Europe. Australienne, elle a grandi à Naarm (Melbourne, Australie). Greta est diplômée en cinéma (réalisation et écriture) du Victorian College of the Arts de Melbourne, en arts plastiques du Victoria College, Prahran Campus et en histoire de l'EHESS (Paris, France). Elle vit actuellement à Paris.

 


 

Jury Gerard KrawczykGérard Krawczyk

Gérard Krawczyk est diplômé de l’université Paris IX Dauphine (maîtrise de Gestion et d’Economie) et de l’IDHEC / FEMIS, Réalisation et Prises de vues. En 1986, il signe l’écriture et la réalisation de son premier long métrage, « Je hais les acteurs », nommé aux Césars et prix Michel Audiard, aussitôt suivi de « L’été en pente douce ». En 1997 après avoir réalisé une centaine de films publicitaires, il revient au long métrage avec « Héroïnes », film musical et prémonitoire des Star Academy et autres The Voice. La même année, il démarre le tournage du premier « Taxi ». Ce sera aussi le début de neuf ans de collaboration avec Luc Besson producteur : « Taxi 2 », « Wasabi », « Taxi 3 », « Taxi 4 » et « Fanfan la Tulipe » (ouverture hors compétition du 56ième Festival de Cannes). En 2005, il co-produit et réalise « La vie est à nous ! » où il retrouve l’univers de ses premiers films intimistes. Son dixième film « L’auberge rouge » nous fait entrer dans un univers visuel et sonore de conte fantastique, rare dans une comédie. Sur la période 2000 - 2010, il est deuxième au box-office des salles françaises derrière Peter Jackson (« Le seigneur des Anneaux », « King Kong »...) avec près de 25 millions d’entrées. En 2013, il réalise à New-York les deux derniers épisodes de la série TV « Taxi Brooklyn », écrite par Gary Scott Thomson (« Las Vegas », « Fast and Furious »...), série diffusée sur TF1 en France et sur NBC aux Etats-Unis. En 2014, il signe un documentaire de 110 minutes, « Marseille ! » portrait de la ville phocéenne. De 2015 à 2016, Ecriture d’un roman, écritures de scénarios. 2017/2020, publication du roman Foudroyé(s), Editions du Cherche Midi. Exposition de photos « 1 image out 140.000 » aux Etats-Unis. Écriture du scénario « Russian dream » actuellement en pré-production en Russie.


 

Jury Hugues PeyssonHughes Peysson

Depuis 15 ans, Hugues Peysson dirige l’atelier d’images et l’atelier distribution avec son associé Pierre Paga. Une société qui s’est spécialisée dans la distribution de documentaires au cinéma : « Sugarland » & « 2040 » de Damon Gameau, « RBG » de Betsy West et Julie Cohen, « Billie » de James Erskine et « 9 jours à Raqqa » de Xavier de Lauzanne - Sélection officielle Cannes 2020. Cette année elle élargit son spectre en programmant « Marché Noir » (Slaughterhouse) de Abbas Amini, grand prix du jury au festival du film policier de Reims, le film culte « Rocky » de John Advilsen et le Grand Prix du Jury international "Generation 14plus" de la Berlinale 2021 : « La MIF » de Fred Baillif. Elle produit également des documentaires pour la télévision : « Cannes 1968 – Révolution au palais », « Belmondo le goût du risque », « Dans les pas de Jean-Paul Rappeneau » ou « Yves Robert le cinéma des copains » et « Le temps détruit tout, l’odyssée d’Irréversible ». La société, est aussi un éditeur vidéo reconnu : « La vie privée de Sherlock Holmes » de Billy Wilder, « Ragtime » de Milos Forman, « Evil Dead » de Sam Raimi, « Shine » de Scott Hicks mais aussi « Crash » de David Cronenberg avec Carlotta ou les Coffrets « François Truffaut – Passion Cinéma » et « Mystery Road » avec Arte Vidéo.

 


 

Jury Lilly-Fleur Pointeaux Lilly-Fleur Pointeaux

Dès l'âge de cinq ans, elle commence une carrière de mannequin. Puis elle prend des cours de comédie au Conservatoire Hector Berlioz des Pavillons-sous-Bois. Elle décrochera de nombreux castings pour des longs métrages et des téléfilms comme « Parlez-moi d'amour » de Sophie Marceau, « Les Voies du Paradis » de Stephan Kurc, « Un petit parisien » de Sébastien Grall, ou bien encore « Fais-moi des vacances » de Didier Brivel. Mais la consécration pour la jeune comédienne c'est un rôle principal dans la série phare sur France 2, « Nos années pension », où elle incarne le personnage de Morgane. La série est un succès, et permet à Lilly-Fleur de se faire un nom dans la comédie. Elle décroche le rôle de Natacha, la fille de l'héroïne Alice Lerois, dans la série « Seconde Chance » sur TF1 diffusée entre 2008 et 2009. Elle fait ses débuts au théâtre dans « La Salle de Bain » d'Astrid Veillon puis interprète Sophie dans l'adaptation française de « La Pire Semaine de ma vie » de Frédéric Auburtin (2011), une mini-série M6.  On la retrouve aussi sur Canal+ à l'affiche de « Platane », de et avec Éric Judor. Elle joue dans « Ma première fois » de Marie-Castille Mention-Schaar au côté d’Esther Comar et Vincent Pérez. En 2013, elle joue dans le clip « Girls » du groupe français De La Montagne. Elle tourne en anglais « Horsehead » de Romain Basset.  En 2015, elle rejoint le casting de la série à succès « La vie devant elles » de Gabriel Aghion (France 3) où elle tient l’un des rôles principaux. En 2016 elle tourne dans la série Canal+, « Versailles » ainsi que la saison deux de « La vie devant elles ». En 2018 elle est aux côtés de Stéphane Bern dans « Meurtres en Lorraine » de René Manzor. On l’a vu aussi dans les séries « Falco » et Candice Renoir ». En 2020 on la retrouve dans « La Garçonne » sur TF1, avec entre autres Laura Smet et Grégory Fitoussi.  En parallèle, elle est membre d'un groupe de pop-rock intitulé The Small Ladies. Ils sortent leurs premier EP, "6 am" en 2016 en format digital et vinyle.


 

Jury Sonia Rolland Copyright Sylvie Castioni Sonia Rolland

Elle est née à Kigali au Rwanda, d'un père français et d'une mère rwandaise. En 1991, ils échappent au conflit qui mènera au génocide de 1994. La famille quitte alors sa terre natale pour rejoindre la ville de Cluny. A seulement 18 ans, Sonia devient la première Miss France d'origine Africaine. Dès 2002, elle décroche ses premiers rôles aux côtés de Radu Mihaïleanu dans « Les pygmées de Carlo » pour Arte, puis « Léa Parker » sur M6. Elle sera dirigée par Bertrand Tavernier dans « Quai D’Orsay », Etienne Faure dans « Désordres », Jean Marboeuf, Richard Bohringer, Amanda Sthers dans « Madame », et fera même une apparition dans le film de Woody Allen « Midnight in Paris » en interprétant Joséphine Baker. Du documentaire, au court métrage en passant par la fiction, sa motivation est de partager des parenthèses de vie remplies d’authenticité et de véracité. Ainsi en 2014, elle réalise « Rwanda du chaos au miracle », puis co-réalise « Homosexualité : du rejet au Refuge », et en 2018 « Femmes du Rwanda » co-réalisé avec Jacques-Olivier Bénesse pour la chaîne Planète+. En 2016, elle réalise son premier court-métrage « Une vie ordinaire ». Depuis 2019, elle interprète le commandant Mélissa Sainte-Rose de la série « Tropiques criminels » sur France 2. Elle termine actuellement l’écriture son premier film « Un destin », qui raconte le destin incroyable d’une candidate à l’élection de Miss France. Le tournage est prévu pour 2022.

 

(Photo : Sylvie Castioni)

© 2017 Cinéma des Antipodes

Search Mobile